Semaine du 28 juillet au 1er Août 2021

Classé dans : Non classé | 0

28 juillet 2022 9h30 du matin. Départ du triathlon de l’Alpe d’Huez. Cette épreuve ne ressemble à aucune autre. Ses distances, ses paysages, ses tracés au cœur des Alpes et de la Vallée de l’Oisans surprennent les participants qui chaque année viennent défier ce grand classique du calendrier européen.
Ca commence par une boucle simple de 2,2km dans les eaux translucides du Lac du Verney avec une température généralement assez fraîche.
Une fois terminée la partie natation, on enchaîne avec les 118 kilomètres de vélo (+3200 mètres de dénivelé positif).
On rejoint d’abord le pied de l’Alpe du Grand-Serre, premier col du jour (15km à 6,5%). S’ensuit un long segment accidenté dans le Valbonnais avec l’ascension du Col du Malissol (2,4km à 8,5%), au beau milieu d’un décors sublime. Le Col d’Ornon (14,4km à 4%), dont la pente s’accentue au fil de son ascension, est la troisième difficulté du circuit, avant de plonger dans une descente vertigineuse vers Bourg d’Oisans.
C’est ici que commence la légende, avec la conquête des fameux 21 virages de l’Alpe d’Huez (13,9km à 8%).
Une fois les triathlètes en T2, la course est encore longue : les trois boucles de 6,7 kilomètres à parcourir sont loin d’être une formalité.
A ce petit jeu, Sébastien COUPRIE nous tape un temps canon puisqu’il boucle l’épreuve en 07h27.39
Clément GUILLOT termine en 07h56.29
suivent Coraline MENNINGAND en 08H32.48 (4ème S2F)
Christian DUMAS en 08h50.39
Florian DELAMARE en 08h54.16
Florence BROSSEAU en 09h11.04
Hakim SOUIBER en 09h54.06
et enfin notre Papou national en 10h50.38
Les résultats complets : ICI

Même lieu même endroit le lendemain pour le triathlon distance M (1.2km Nat – 28km vélo – 6.7cap) avec là encore 2 Palaisiens.
Par contre pas la même météo puisqu’ils termineront la course sous une averse de grêle 🙁
Olivier RENARD boucle l’épreuve en 03h03.13 suivi par Laurent DHALLUIN en 03h06.41
Les résultat de la course : ICI

Pour être complet il faut noter la petite sortie « récup » de Séb qui s’est aligné le dimanche suivant sur la cyclo « La Madeleine » considérée comme l’une des épreuves les plus montagneuse de France.
135 kilomètres | 4700m de dénivelés le tout en 6h47.41 (80ème place)
Les résultats : ICI